Desert Punk

Publié le par Nekola

punk.jpg

 

Une couverture bizarre, un graphisme un peu vieillot et pourtant quel régal.

 

Je regrette, car je suis passé à coté de cette série pendant très longtemps n’y trouvant pas d’intérêt en le feuilletant. Pourtant un jour, l’achat d’un grand lot de manga, m'a convaincu d’acheter cette série (Qui était dans le lot !! On est pas à une dizaine de manga prés quand on en achète plus de 200.) .


L’histoire et le héros (si on peu l’appeler comme cela) sont originaux.

Au début, pas d’histoire principal ou d’une quête pour sauver le monde.

Sunabo-Zu est juste un mercenaire vivant dans un monde post-apocalyptique. Le monde n’est plus qu’un désert, quelques oasis permettent aux communautés humaines de survivre, l’eau étant devenue une richesse rare. Les premiers volumes, ne sont que des prétextes à diverses missions qui n’ont pas trop de rapport entre elles, mais uniquement en apparence. L’auteur avance au compte goutte sur l’intrigue principale, mais le récit des missions est loin d’être ennuyeux, comme la plus part des série. Ici cela fait tout le charme, car on a l’impression de capter la vie et les réactions de quelqu’un qui vivrait dans cet enfer et on en apprend beaucoup sur la personnalité des protagonistes.


Deuxième point fort, le héros.

Si la plus part des heros peuvent être en apparence mauvais dans les autres manga, il ont souvent un très bon fond qui se révèle rapidement.

Ce n’est pas le cas de Sunabo-zu qui pourrait être l’incarnation de l’anti-héros, sans pour autant en faire une icône du mal incarné : Il est lâche, vicieux, calculateur, radin, orgueilleux, opportuniste et à un léger faible pour les gros seins (ce qui est principalement son point faible ^^ !)

 

Devant ce parangon de vertu, on trouve cependant quelques bonnes facettes de lui mais distillées avec parcimonie, qui évite qu’il deviennent trop niais.

Par exemple même s'il est sévère, il se révèle être un bon professeur pour Koizumi (son apprentie).

L’histoire qui se tisse, bien que longue à se mettre en place, permet de fournir une légitimité et une histoire à tout les personnages que l’on croise dans le manga. Et l’auteur nous accompagne délicatement par la main, vers une histoire qui se lit de bout en bout, avec des scènes d’action, magnifiquement bien mis en scène et un humour noir et décallé devant la méchanceté dont peut faire preuve Sunabo-Zu.

Ce manga est une très bonne surprise pour moi, si vous cherchez un manga original et que vous en avez marre des héros en collant défendant la veuve et l’orphelin, tout en lisant sans se prendre la tête !

Ce manga est fait pour vous.

 

 Notation : 4/5

Publié dans Listes d'ouvrage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article