Jeux d'rôle du Samedi 15 Octobre !!!!

Publié le par Nekola

de.jpgNous avions fait il y a quelques temps une soirée JdR au Neko et le bilan ayant été plus que positif, il fallait donc faire en sorte que cela se reproduise !


Donc ce Samedi 15 Octobre 2011 de 18h00 à 23h00 le Neko café manga et Guillaume (alias "Orangina" ) vous proposerons une petite soirée intime autour d'un Jeux de rôle !

Mais je laisse la plume au MJ (Guillaume) en question dans ce petit encard qui se fait un plaisir à vous expliquer le jeux de dr'ôle pour les Nuls ! :

 

 

Si le jeu de rôle m’était compté :

Dis tante Jack qu’est ce que c’est que le jeu d’rôle ?

Le jeu de rôle mon cher petit est une merveilleuse activité qui rend fou même que c’est une secte. C’est du moins le résumé qu’en ont fait les médias qui comparent également le jeu de l’oie et le MMORPG… Autant dire qu’un avis aussi éclairé doit être pris avec le plus grand sérieux. Ah mais non me direz vous : le jeu de rôle est une sorte de jeu de société à mi chemin entre une partie de cluedo et une séance de théâtre d’improvisation. Ainsi, le temps d’une session de jeu, les participants vont définir les agissements de personnages fictifs dont ils interpréteront les réactions parfois de manière simpliste, parfois de manière théâtrale.

 

Là où çà devient technique :

Les sessions de jeux sont arbitrées par un individu généralement désigné sous le terme de maitre du jeu ou maitre de jeu (pour ceux qui souhaitent éviter les raccourcis simplistes des benêts passant dans les parages) ou encore conteur ou juge.

Et c’est là où çà devient technique : le MJ (pour maitre du jeu, de jeu pour ceux qui ont suivit) va proposer une intrigue aux joueurs en racontant les évènements qui surviennent, les actions des protagonistes rencontrés et les réactions de l’environnement aux actions décidées par les joueurs pour les personnages qu’ils incarnent, les PJ. Le MJ se base généralement sur un monde ou une vision imaginaire du monde détaillé dans un livre appelé livre de base. Dans cet ouvrage sont également détaillés des règles statistiques permettant une gestion plus ou moins impartiale des actions des joueurs. Si un joueur décide que son personnage défonce une porte d’un viril coup d’épaule alors que son personnage est un aimable petit libraire taillé comme Woody Allen les chances sont plus faibles que si son personnage est taillé comme un poète tel que Arnold Schwarzenegger ou autre doux rêveur habitué à se tailler son séquoia millénaire tout les matins pour son petit déjeuner (notez que je suppose : peut être que Woody Allen se fait lui-même son séquoia millénaire tous les matins). Bref en terme simples : si on jette un dé à six faces, sur un 1 Woody Allen réussit son placage de porte tel le All Black moyen, pour Arny (de son petit nom T 800) de 1 à 5 la porte finit en famille de cure dents. On le voit les chances de passer de l’autre côté du chambranle par la manière forte sont autrement plus minces pour l’un que pour l’autre.

 

Toujours là :

Bon, après ce préambule pompeux et pas vraiment complet, voici le topo. Je vous propose une « activité » au Neko Manga Café le nico à toi de jouer, à savoir une partie de jeu de rôle. Afin de satisfaire le plus grand nombre je vais vous présenter succinctement les jeux de rôles à ma disposition et les personnages interprétables afin que vous puissiez exprimez en réponse vos préférences. Je table sur une session de 5 heures, avec 6 à 8 participants.

Le casting, comme partout aujourd’hui :

 

* Cendres. Où les joies du post apocalypse à la française. Après le crash d’une comète sur la Terre et un hiver d’un petit siècle causé par les particules de cendres mises en suspension dans l’air par l’impact, les quelques survivants de l’espèce humaine commencent péniblement à repartir sur les traces de leurs ancêtres : agriculture, commerce et recherche sont les clefs d’un avenir pourtant bien incertain dans une Europe où l’homme tente de survivre face à une nature qui à repris ses droits sur les ruines de notre civilisation.

Qu’est que qu’on peut jouer : les membres d’une petite communauté qui tente de survivre aux hivers et aux bandes de pillards, une caravane marchande sillonnant l’Europe les malles pleines de merveilles technologiques tels que des lunettes, des dynamos ou autres bidules récupérés dans les ruines, ou encore une petite bande de pillards trash pillant et tuant sans remords. La survie à de nombreux aspects…

 

* Hawkmoon. Le troisième millénaire vous en avez rêvé ? Peut importe en fait celui-ci risque de vous surprendre. Après plusieurs siècles de conflit l’humanité a régressé à un niveau technologique proche du XVème, XVIème siècle. Dans les grandes villes ou les grandes tours perdues au milieu de nulle part quelques savants et autres érudits préservent difficilement d’antiques secrets technologiques tels que l’Empoul Elektric où la Radiauphony. Malheureusement, de l’autre côté de la Manche, les Grandbretons, eux, maitrisent entre autre les secrets des lance feu et des ornithoptère… Et par l’Empereur Immortel Huon ils vont s’en servir !

Qu’est ce qu’on peut jouer : un jeune noble dissolu, un mendiant mutant difforme doté de pouvoirs insolites, un chevaucheur de flamand rose géant ou un baladin parcourant les routes et glissant entre deux spectacles des nouvelles du monde ou d’autrefois. De toute façon, au final il faudra faire un choix : face à la marée grande bretonne, collabo ou résistant ?

 

* Polaris. Encore du post apocalypse. Mais cette fois on baigne en pleine science fiction. Littéralement. En fait à la suite d’un conflit ou d’une catastrophe l’humanité a dût fuir la surface pour les profondeurs océaniques. Six siècles ont passé depuis cette ruée vers les profondeurs et une remontée n’est toujours pas à l’ordre du jour. L’humanité s’est divisée en multiples communautés, Etats, confréries… Et malgré les nombreux maux qui l’affligent, comme un vague de stérilité ou une faune et une flore marine et terrestre passablement hostiles, elle n’a pas finit de s’entredéchirer ! A l’abordage et les dieux de la mer pour tous !

Qu’est ce qu’on peut jouer : un pirate vivant de la revente en tant qu’esclaves des membres d’équipages des navires abordés, un marchand indépendant un peu contrebandier, un peu espion, un commando sous marin mutant capable de respirer dans l’eau ou pourquoi pas un prêtre du culte du Trident détenteur de la mystérieuse force polaris.

 

* Warhammer. Un bon vieil univers sans cesse développé par Games Workshop. Un monde plein de finesse et de poésie comme son nom l’indique. Un monde largement inspiré du notre mais où elfes, hobbit, nains et humains se battent perpétuellement contre orques, hommes bêtes, démons, morts vivants et autres saletés pustuleuses dans une ambiance de renaissance à la fois polythéiste et obscurantiste. Bonne nouvelle vos personnages sont des héros appelés à de grandes choses. Mauvaise nouvelle tout le monde s’en moque. De grands pouvoirs, de grandes responsabilités ? Pas nécessairement.

Qu’est ce qu’on peut jouer : un scribe à la robe de bure tachée de vin aigre, un ratier arborant un chapeau en peau de rat retournée et accompagné d’un petit chien vicieux, un spadassin vivant de bagarres opportunes ne prenant jamais parti pour la veuve ou l’orphelin sans rétribution ou un nain à la crête orange ayant prêté serment de mourir les armes à la main… Pour Sigmar, chargez !

 

* Birthright. Un univers du doyen des jeux de rôles : advanced donjon & dragons. Dans cet univers le Ragnarök a eut lieu (çà change)… Et comme de bien entendu çà à donné naissance à un monde nouveau. Les dieux du bien ont perdu leur sang sur les mortels combattant sous leurs ordres, donnant naissance aux nouveaux dieux du bien, à de nombreux demi-dieux mais aussi à toute une foultitude de mortels ayant quelques gouttes de sang divin ! Malheureusement il s’est produit exactement la même chose du côté des dieux du mal… Imaginer un univers moyenâgeux avec une demi douzaine de cousins de Sauron et vous aurez une idée du tableau. La bonne nouvelle c’est qu’en face on compte quelques dizaines de Goromir, Legolas, Gimli et autre Aragorn. Sauf que tout ce petit monde est bien sur le plus souvent occupé à se tirer dans les pattes plutôt qu’à s’unir. Et vous que ferez vous ?

Qu’est que qu’on peut jouer : un voleur gitan fier et inflexible qui constitue autour de lui une confrérie de voleurs, un prêtre prêchant pour sa paroisse et qui rêve d’un futur lieu de culte prodigieux, un guerrier à la tête de troupes et bientôt pourquoi pas d’une armée, voir d’une contrée. Et vous que ferez vous au sein de votre groupe ? Tenterez vous de tirer le plus possible la couverture à vous ou chercherez vous à composer, quitte à accepter un rôle ingrat pour constituer une puissante cour ?

 

Quand : Samedi 15 Octobre 2011 de 18h à 23h.

 

Prix : 2 forfaits pour cette soirée vous seront proposés !

Formule Simple : 3,5€ pour la soirée ! Une boisson vous sera offerte !

Formule Roliste : 8€ pour la soirée ! Comprenant un sandwich jambon fromage maison, un petit paquet de chips, une barre chocolaté, une boisson fraiche, et un café. ATTENTION : Cette formule doit être réservé et confirmé par téléphone ou par message facebook 24h avant (oui les sandwich ne se fessant pas sur place ! ).

Place disponible : 8 personnes maximum.

Impératif :
* S'agissant d'une initiation, il ne vous sera pas demander un CV de rôliste.
Les débutant sont donc les bienvenus, mais un minimum de sérieux (mais on déconnera quand même ^^) et ne pas avoir peur de parler dans un groupe est demandé !
* Ne pas oublier de venir avec sa bonne humeur.
* Appeler et réserver son forfait rôliste (24h à l'avance) !
* Seulement 8 places disponibles.
* Seules les réservations par téléphones au 06.28.34.76.70 seront traités !

* Faire savoir vos preferance sur le jeux à choisir !

 


Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article